Photos anciennes d'autrefois, des photographies d'époque en noir et blanc.
- -
Des photos en noir et blanc pour tous les goûts anciennes et d'autrefois, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues.














Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
--
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - - - - - - - - - - -
- Des métiers racontés
- Les anciens châteaux d'Auvergne
--
- Documentations histoire, archives du passés
- - -

- - -

Photos anciennes et photographies d'époque en noir et blanc et leur histoire.



  Résultats par page :   Tous les mots Au moins un  
Page précédente - les mots-clef les plus recherchés - les nouveautés - toutes les catégories


Steff Gruber est un cinéaste, photographe et auteur suisse 


Steff Gruber, né en 1953 à Zurich, est un cinéaste, photographe et auteur suisse, dans les années 1970 il a été l’un des premiers réalisateurs à s’intéresser au genre du docufiction, fils du peintre Hannes Gruber et d’Annemarie Gruber-Vogelsanger.


1 - Voir



Steff Gruber est le fils du peintre Hannes Gruber et d’Annemarie Gruber-Vogelsanger et a grandi à Oberrieden aux bords du lac de Zurich. À l’époque son plus grand rêve était de devenir pilote et inventeur. Après avoir construit son premier récepteur radio à seulement huit ans, il réussit à capter les conversations radio entre les astronautes et la station au sol lors du premier vol habiter vers la lune. Il interrompt pourtant prématurément une formation d’électronicien après avoir décidé de devenir cinéaste.
Après et pendant sa scolarité au lycée Juventus de Zurich, Steff Gruber assista à partir de 1972 aux cours de cinéma de Dr Martin Schlappner, Viktor Sidler, Georg Radanowicz et Sebastian C. Schröder à l’université de Zurich, à l’ETH de Zurich et à la F+F, école de graphisme (Zurich). Pendant ses deux ans d’études à l’école de graphisme, il étudia chez Serge Stauffer, Hansjörg Mattmüller et Peter Jenny. À côté, il gagne sa vie en travaillant comme photographe publicitaire et cinéaste.
Dès 1976, il passe à l’université de Géorgie, où il rencontre le peintre et cinéaste James Herbert. Cette amitié a profondément marqué Gruber et influence toujours son œuvre. De retour en Suisse, il devient brièvement l’assistant du peintre américain Sam Francis (avec lequel il travaille sur un projet cinématographique consacré à C.G. Jung).
En 1976, Gruber fonde avec René Grossenbacher la société publicitaire culturelle ALIVE Media AG, qu’il dirige depuis. À côté il enseigne également dans différentes écoles et universités, comme à l’école supérieure de Constance (1994-1997) où il est chargé des cours sur le cinéma et les médias électroniques. En tant que caméraman, il a travaillé pour l’artiste Isa Hesse-Rabinovitch et le cinéaste Erich Langjahr.
Depuis janvier 2008, Steff Gruber gère la nouvelle société de production cinématographique KINO.NET AG, qui se consacre à la production de films d’auteur novateurs et critiques mais aussi à la distribution et à la gestion des droits mondiaux. Actuellement KINO.NET AG produit son premier film qui est Passion Despair de Steff Gruber.
En tant que réalisateur de film d’auteur, Steff Gruber a travaillé plusieurs années sur chacun de ses films. Et ce pas seulement parce qu’il se charge lui-même du moindre détail jusqu’à l’affiche, mais aussi parce que le pilote amateur et pionnier de l’Internet réalise également d’autres projets à côté de son activité cinématographique. L’aviation, sa grande passion, ne l’a jamais quitté: En tant que pilote, il survole régulièrement les Alpes suisses et assure des vols pour des particuliers en Europe et en Afrique du Nord.
Steff Gruber est marié à Anke Felgenhauer, designer allemande spécialiste de la communication, avec laquelle il a deux fils.

Œuvre
En Géorgie, Steff Gruber réalisa son premier long métrage en 1976, un docufiction intitulé Moon in Taurus, qu’il termine en 1980. Le film est consacré aux codes dans les couples et se pose la question de la rupture dans un couple. Dans sa première version, le film comportait des entretiens avec Cindy Wilson (The B-52's) et Silver Thin (Andy Warhol Factory), passages qui ont été coupés dans la version finale. Ce film a suscité un grand intérêt international surtout en raison de sa réalisation formelle inhabituelle. La sélection à partir de 15 heures de matériau documentaire filmé, lui permit de créer une nouvelle manière de combiner fiction et documentation. Le film a été sélectionné au festival de Mannheim.
C’est également aux États-Unis que Grubers réalise son deuxième film Fetish & Dreams en 1982. Le film, tourné à New York, est le prolongement thématique et formel du précédent. Avec son deuxième long métrage, Gruber s’engagea également dans une nouvelle voie sur un plan technique. Grâce à un procédé qu’il a lui-même développé, le film, à l’origine tourné en de manière électronique en vidéo, fut ensuite copié en 35 mm devenant ainsi le premier transfert vidéo à être projeté dans les cinémas suisses. Fetish & Dreams a été projeté la première fois en 1985 au Festival international de Locarno en compétition et remporta le prix « de l’originalité de la conception dans le maniement d’éléments de films documentaires et de films de fiction ». Le film a été présenté à différents festivals dans le monde.
Pendant le tournage, Steff Gruber, par l’intermédiaire de son caméraman Rainer Klausmann, avait fait la connaissance du cinéaste allemand Werner Herzog. Celui-ci l’invita en 1987 à l’accompagner sur le tournage de son film Cobra Verde au Ghana. C’est à cette occasion qu’il tourna le film Location Africa qui documente le tournage et la dernière collaboration entre Werner Herzog et Klaus Kinski.
Entre 1991 et 1995, Steff Gruber se consacre à son nouveau film qu’il voulait dédier aux codes érotiques dans les rapports humains. Après avoir déjà tourné plus de 120 heures sur le sujet, il voit les médias récupérer le sujet et il arrête de travailler sur ce film. Treize ans plus tard, Secret Moments a finalement été achevé. Le film, créé uniquement à partir des séquences originales, est une réflexion sur le projet cinématographique et son échec à l’époque.
En 2005 Steff Gruber rencontre le photographe de jeunes filles Daniel Leuenberger en Moldavie. À cause de ses photos de jeunes modèles âgé de 9 à 14 ans, production qu’il vend sur Internet, il est très controversé. Gruber décide de traiter le sujet dans un film et commence le tournage un an plus tard avec Jürg Hassler comme caméraman. Le portrait filmé Passion Despair pose la question de l’impact et de l’instrumentalisation d’images dans un monde de plus en plus médiatisé. Avec un aperçu dans le monde dans lequel vivent les filles dans un pays moldave voisin, un pays fictif, le sujet gagne en complexité : Pour ces filles, leur activité comme modèle n’est pas seulement un revenu supplémentaire important, mais surtout un moyen salutaire d’échapper à un quotidien morose.



Page précédente


Haut de page
Accueil,    les mots-clef les plus recherchés,    les nouveautés,    toutes les catégories














-

-
Page précédente



Les partenaires : Mathis-Auto, Présentation et Histoire - Les plus belles photos anciennes - Paris d'antan en vieilles photos - La montagne autrefois -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Des photos anciennes d'autrefois en noir et blanc pour tous les goûts, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues. Contact Hébergeur : ovh.com
- -