Photos anciennes d'autrefois, des photographies d'époque en noir et blanc.
- -
Des photos en noir et blanc pour tous les goûts anciennes et d'autrefois, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues.














Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
----------
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - -

- - -

Photos anciennes et photographies d'époque en noir et blanc et leur histoire.



  Résultats par page :   Tous les mots Au moins un  
Page précédente - les mots-clef les plus recherchés - les nouveautés - toutes les catégories


Alfred Le Petit était un artiste peintre et un photographe français 


Alfred Le Petit né a Aumale le 8 juin 1841 mort a Levallois-Perret le 15 novembre 1909, est un artiste peintre, un caricaturiste et un photographe français, fonde La Charge et s'attaque à Napoléon III avec férocité.


1 - Voir



Après des études de dessin, de peinture et de photographie, il se lance dans la caricature à Rouen, puis à Paris, notamment en donnant des dessins à la revue de Gill et Polo, L'Eclipse. En 1870, il fonde La Charge et s'attaque tout particulièrement à Napoléon III avec férocité.
Dessinateur et patron de presse, il collabore dans un esprit républicain avancé et très anticlérical au Grelot et au Charivari. Il fonde Le Pétard et Le Sans-Culotte. Il illustre Gros-Jean et son curé texte anticlérical d'Auguste Roussel de Merry, La Bible farce de Pierre Malvezin, puis publie La Vie drolatique des saints en 1883. Il utilisait aussi les pseudonymes Caporal et Alfred Le Grand.
Après avoir défendu le général Boulanger et pris parti contre Dreyfus, il espère une carrière de peintre académique, mais échoue dans cette voie. Il termine sa vie assez misérablement en réalisant des caricatures pour les touristes au premier étage de la Tour Eiffel et en chantant dans les cabarets accompagné de son violon.
Il est enterré dans le cimetière de Fallencourt en Seine-Maritime.

Chronologie
1841, naissance à Aumale (Seine-Maritime).
1857, peint une crucifixion pour l’église de Beaucamps-le-Vieux (Somme).
1858, peint un Christ aux outrages pour l'église de Fallencourt.
1861, apprenti chez Klaz à Paris, statuaire et modeleur.
1862, apprenti chez un photographe professionnel rue Vivienne à Paris.
1866, élève à l'Académie de peinture et de Dessin de Rouen sous la direction de Morin.
1866, dessine à La Lune.
1867-1868, fonde le Tam Tam avec Ernest Vaughan à Rouen.
1867-1883, dessine au Journal amusant fondé par Philippon.
1870-1871, fonde La Charge à Paris et publie la série « Fleurs, fruits et légumes de saison ».
1871, dessins à La Montagne communarde (mars et avril)
1871, série Les Hommes de la Commune.
1872-1880, dessine pour Le Grelot (derniers dessins en 1902).
1872-1886 et 1900-1901, dessine pour Le Charivari.
1874, achète une maison à Levallois-Perret.
1877-1879, fonde Le Pétard.
1878, réalise une série d’assiettes illustrées de caricatures intitulée « Les Contemporains dans leur assiette » primée à l'Exposition universelle.
1878-1879, fonde Le Sans-culotte.
1880, dessine pour diverses revues : Tout Paris ; Lyon républicain, Le Petit Rouennais illustré, La Jeune République, Le Petit Méridional (journal républicain quotidien), Le Petit ardennais illustré.
1881, se bat en duel et tue un italien par nationalisme ; illustre La Bible Farce et Gros-Jean et son curé.
1883, rédige et illustre La Vie drolatique des saints.
1884, expose « Parapluie pour spectacle » (portrait de Sarah Bernhardt) aux Incohérents.
1886, deux de ses peintures Le Singe malade et Singe chiffonnier sont refusées par le Salon.
1888-1889, fonde La Charge, boulangiste. Condamné à 2 mois de prison pour un dessin contre l’armée et favorable à Boulanger.
1895, exposition d’aquarelles et de dessins à la galerie Bernheim (Paris). Mort de sa femme.
1895-1898, dessine pour Le Rire.
1896-1897, antidreyfusard, dessine pour les journaux nationalistes.
1901, donne quelques dessins à L'Assiette au beurre et à la collection des cent.
1903, rentre en septembre à l'Hôtel-Dieu de Paris.
1909, décès à Levallois-Perret.
1931, exposition posthume et rétrospective au Salon d'automne (Paris).
1934, exposition posthume au Musée des beaux-arts de Rouen.



Page précédente


Haut de page
Accueil,    les mots-clef les plus recherchés,    les nouveautés,    toutes les catégories














-

-
Page précédente



Les partenaires : Les plus belles photos anciennes - Paris d'antan en vieilles photos - La montagne autrefois -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Des photos anciennes d'autrefois en noir et blanc pour tous les goûts, des photographies d'époque à visualiser et leur histoire toutes catégories confondues. Contact Hébergeur : ovh.com
- -