En noir et blanc, les anciens et vieux châteaux d'Auvergne.
Souvent perchés sur leur éperon rocheux, les châteaux dominent les vallées et offrent de superbes panoramas sur les alentours.

Les anciens châteaux d'Auvergne - Dans le Cantal, l'Allier, la Haute-Loire, le Puy-De-Dôme.










Accueil,
les châteaux d'Auvergne

Les vieux chateaux
Les anciens châteaux d'Auvergne
Dans le Cantal
Les châteaux :
- D'Alleuze
- D'Anjony
- D'Anterroches
- D'Apchon
- D'Aubijoux
- D'Aurouze
- D'Auzers
- D'Entraygues
- D'Escorailles
- D'Estang
- D'Estresses
- D'Oeillet
- D'Olmet
- D'Oyez
- D'Oze
- D'Ytrac
- De Bassignac
- De Bélinay
- De Berbezou
- De Bournazel
- De Branzac
- De Broussette
- De Caillac
- De Carbonat
- De Carlat
- De Celles
- De Chambres
- De Chanterelle
- De Chavagnac
- De Clavières à Polminhac
- De Clavières-Ayrens
- De Clavières à Velzic
- De Cologne
- De Cols
- De Comblat
- De Combrelles
- De Conros
- De Courbelimagne
- De Courdes
- De Couzan
- De Crèvecœur
- De Cropières
- De Fabrègues
- De Fargues
- De Faussanges
- De Ferluc
- De Fontenille
- De Fortuniers
- De Frayssinet
- De Jarriges
- De Jarrousset
- De la Bohal
- De la Bontat
- De la Borie
- De la Chassagne
- De la Cheyrelle
- De la Clidelle
- De la Force
- De la Garde
- De la Grillère
- De la Jordanie
- De la Moissétie
- De la Morétie
- De la Mothe
- De la Pachevie
- De la Pierre
- De la Plaze
- De la Prade
- De la Ribe
- De la Roche
- De la Roquenatou
- De la Trémolière
- De la Vigne
- De la Voulte
- De Labeau
- De Laborie
- De Lacam
- De Lachau
- De Lalaubie
- De Lamargé
- De Lamartinie
- De Laroque
- De Lascanaux
- De Lavendès
- De Lescure
- De Leybros
- De Ligonnès
- De Longevergne
- De Lugarde
- De Madic
- De Mardogne
- De Marzes
- De Massebeau
- De Mazerolles
- De Mercoeur
- De Merle
- De Messac Laroquebrou
- De Messac Reilhac
- De Messilhac
- De Miremont
- De Montal-lez-Arpajon
- De Montal
- De Montbrun
- De Montfort
- De Montlogis
- De Montsalvy
- De Montvallat
- De Murat-La-Rabbe
- De Murat
- De Naucase
- De Nozières-Soubro
- De Palmont
- De Parlant
- De Pénières
- De Pesteils
- De Peyrelade
- De Peyrusse
- De Pompignac
- De Pruns
- De Ragheaud
- De Reghaud
- De Rochebrune
- De Rochegonde
- De Rochemaure
- De Roffiac
- De Ruynes
- De Saint-Angeau
- De Saint-Chamant
- De Saint-Etienne-de-Chomeil
- De Saint-Gal
- De Saint-Pol de Nozières
- De Salles
- De Sédaiges
- De Sénergues
- De Solignac
- De Sourniac
- De Stalapos
- De Thinières
- De Trancis
- De Trémoulet
- De Turlande
- De Val
- De Valens
- De Vals
- De Varillettes
- De Vernières
- De Veyrières
- De Vieillevie
- De Viescamp
- De Vigouroux
- De Vixouze
- Des Huttes
- Des Ternes
- Du Poux
- Du Cambon
- Du Chassan
- Du Claux
- Du Couffour
- Du Doux
- Du Sailhant
- Du Trioulou
- Fort de Leybros
- Marguerite
- Ol Puech
- Saint-Etienne
Dans la Haute-Loire
Dans le Puy-De-Dôme
Et dans l'Allier
- - -
Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
--
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - - - - - - - - - - -
- Des métiers racontés
- Les anciens châteaux d'Auvergne
--
- Documentations histoire, archives du passés
- - -

- - -

Les anciens et vieux châteaux d'Auvergne.


Le château de la Pachevie, à Rouffiac dans le département du Cantal.




Période ou style
Médiéval
Type
Château
Début construction
XV èm siècle
Fin construction
XIX èm siècle
Destination initiale
Habitat seigneurial
Protection
Inscrit MH en 1990
Commune
Rouffiac

Le château de la Pachevie à la frontière entre le Cantal et la Lozère présente une structure médiévale avec un corps de logis réaménagé au XVIII ème siècle.

Entouré de bois, il se fait discret dans le paysage et s’oriente en direction d’un vallon.

Eléments protégés : Façades et toitures du château, y compris l'aile Ouest des communs en retour d'équerre sur la cour et les trois tours rondes, mur de clôture de la cour avec son portail et le puits, éléments intérieurs suivants : salon du rez-de-chaussée avec ses boiseries et son papier peint Directoire, chapelle avec ses peintures murales au rez-de-chaussée de la tour Sud-Est et salle des Gardes au premier étage de cette même tour : inscription par arrêté du 15 janvier 1990.


Histoire

Manoir à l'architecture caractéristique des châteaux cantaliens qui allient conception classique et utilisation de matériaux traditionnels locaux, le fief est mentionné pour la première fois en 1379, l'édifice présente une structure médiévale du 14 e et 15 e siècle, une chapelle du début du 17 e, et un corps de logis réaménagé au 18 e siècle après un incendie.

A l'origine, le château se composait d'un donjon entouré d'une enceinte fortifiée, au début du 17 e siècle, la chapelle fut ornée de peintures murales, au 18 e siècle, un incendie détruisit une grande partie du donjon qui perdit sa tourelle d'escalier circulaire en façade, et son couronnement de mâchicoulis.

L'actuel avant-corps central, les percements, ainsi que les boiseries intérieures correspondent aux reconstructions de cette époque, sous la Restauration, la chambre dite de "Madame" fut transformée en salon de compagnie et dotée du dessus de porte en papier peint.

Pachevie (la), hameau et château dans la plaine, ancien fief qui a été en 1379, à noble Jean de Carbonnière, seigneur de la Pachevie, il existe une famille de la Pachevie, sans doute la même que la précédente Rigaud de là Pachevie vivait en 1400, Jean de Carbonnières, en 1408. Noble Pierre de la Pachevie, seigneur de Rouffiac en 1440, avait épousé Marguerite de Vayrac, fille de Jean, et, à la suite de ce mariage, il traita avec N. Antoine de Vayrac, seigneur de Cussac, et avec Catherine de Montai, sa femme.

Autre Jean de Carbonnières, seigneur de la Pachevie, vivait en 1470, il habitait les repaires de la Pachevie et de les Escures, alors exempts d'impôts, il fut frère de N. Martin de Carbonnières, seigneur de la Pachevie en 1503.

Cette terre passa ensuite à la famille de Braquillange, N. Jean de Braquillange en était seigneur en 1624, il ne laissa qu'une fille nommée Louise, qui porta en dot, en 1037, la terre de la Pachevie a noble Antoine Chapel de la Salle, lequel eut deux frères officiers distingués, dont l'un fut tué devant Cazal, et l'autre au siège de Philisbourg.

Cet Antoine Chapel était fils de Jean et de Marie Mornay, il mourut avant 1686, laissant trois fils, l'aîné était page du duc de Noailles, le second, N. Gabriel Chapel de la Salle, lui succéda, il vivait encore en 1706 et possédait le Martinet, près de Cheylade.

Le troisième, Louis Chapel, seigneur de Bressolles, habitait Rochesalesses, par suite de son mariage avec Madeleine Faucher de Rochesalesses, Antoine avait fait la campagne de 1624 avec le comte de Noailles, le siège de Milhaud, puis encore la campagne de 1630 en Piémont, dans les chevau-Iégers du maréchal d'Effiat, commandés par le seigneur d'Espinchal, les titres de la maison furent brûlés dans un incendie.

Gabriel Chapel épousa Françoise de Chazelles, et François Chapel, son fils, seigneur de la Pachevie, se maria avec Louise de la Coste, il possédait le domaine d'Eybre et habitait le château de Besaudun, près Tournemire, en 1759.

Pierre-Joseph Chapel de la Salle, baron de la Pachevie, chevalier de St-Louis, vint après lui et vivait en 1783, la Pachevie appartient toujours à la même famille.


Site, Sidonie CHAPEL de La PACHEVIE.


 












-

-
Page précédente



Les partenaires : Liste des châteaux du Cantal - Les plus beaux châteaux dans le Cantal -

Châteaux du département du Cantal - Châteaux et Monuments du Cantal - Liste des châteaux du Cantal - Généanet Cartes postales -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Les vieux chateaux d'Auvergne. Contact Hébergeur : ovh.com
- -