En noir et blanc, les anciens et vieux châteaux d'Auvergne.
Souvent perchés sur leur éperon rocheux, les châteaux dominent les vallées et offrent de superbes panoramas sur les alentours.

Les anciens châteaux d'Auvergne - Dans le Cantal, l'Allier, la Haute-Loire, le Puy-De-Dôme.










Accueil,
les châteaux d'Auvergne

Les vieux chateaux
Les anciens châteaux d'Auvergne
Dans le Cantal
Les châteaux :
- D'Alleuze
- D'Anjony
- D'Anterroches
- D'Apchon
- D'Aubijoux
- D'Aurouze
- D'Auzers
- D'Entraygues
- D'Escorailles
- D'Estang
- D'Estresses
- D'Oeillet
- D'Olmet
- D'Oyez
- D'Oze
- D'Ytrac
- De Bassignac
- De Bélinay
- De Berbezou
- De Bournazel
- De Branzac
- De Broussette
- De Caillac
- De Carbonat
- De Carlat
- De Celles
- De Chambres
- De Chanterelle
- De Chavagnac
- De Clavières à Polminhac
- De Clavières-Ayrens
- De Clavières à Velzic
- De Cologne
- De Cols
- De Comblat
- De Combrelles
- De Conros
- De Courbelimagne
- De Courdes
- De Couzan
- De Crèvecœur
- De Cropières
- De Fabrègues
- De Fargues
- De Faussanges
- De Ferluc
- De Fontenille
- De Fortuniers
- De Frayssinet
- De Jarriges
- De Jarrousset
- De la Bohal
- De la Bontat
- De la Borie
- De la Chassagne
- De la Cheyrelle
- De la Clidelle
- De la Force
- De la Garde
- De la Grillère
- De la Jordanie
- De la Moissétie
- De la Morétie
- De la Mothe
- De la Pachevie
- De la Pierre
- De la Plaze
- De la Prade
- De la Ribe
- De la Roche
- De la Roquenatou
- De la Trémolière
- De la Vigne
- De la Voulte
- De Labeau
- De Laborie
- De Lacam
- De Lachau
- De Lalaubie
- De Lamargé
- De Lamartinie
- De Laroque
- De Lascanaux
- De Lavendès
- De Lescure
- De Leybros
- De Ligonnès
- De Longevergne
- De Lugarde
- De Madic
- De Mardogne
- De Marzes
- De Massebeau
- De Mazerolles
- De Mercoeur
- De Merle
- De Messac Laroquebrou
- De Messac Reilhac
- De Messilhac
- De Miremont
- De Montal-lez-Arpajon
- De Montal
- De Montbrun
- De Montfort
- De Montlogis
- De Montsalvy
- De Montvallat
- De Murat-La-Rabbe
- De Murat
- De Naucase
- De Nozières-Soubro
- De Palmont
- De Parlant
- De Pénières
- De Pesteils
- De Peyrelade
- De Peyrusse
- De Pompignac
- De Pruns
- De Ragheaud
- De Reghaud
- De Rochebrune
- De Rochegonde
- De Rochemaure
- De Roffiac
- De Ruynes
- De Saint-Angeau
- De Saint-Chamant
- De Saint-Etienne-de-Chomeil
- De Saint-Gal
- De Saint-Pol de Nozières
- De Salles
- De Sédaiges
- De Sénergues
- De Solignac
- De Sourniac
- De Stalapos
- De Thinières
- De Trancis
- De Trémoulet
- De Turlande
- De Val
- De Valens
- De Vals
- De Varillettes
- De Vernières
- De Veyrières
- De Vieillevie
- De Viescamp
- De Vigouroux
- De Vixouze
- Des Huttes
- Des Ternes
- Du Poux
- Du Cambon
- Du Chassan
- Du Claux
- Du Couffour
- Du Doux
- Du Sailhant
- Du Trioulou
- Fort de Leybros
- Marguerite
- Ol Puech
- Saint-Etienne
Dans la Haute-Loire
Dans le Puy-De-Dôme
Et dans l'Allier
- - -
Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
--
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - - - - - - - - - - -
- Des métiers racontés
- Les anciens châteaux d'Auvergne
--
- Documentations histoire, archives du passés
- - -

- - -

Les anciens et vieux châteaux d'Auvergne.


Le château Nozières-Soubro, à Saint-Martin-Valmeroux dans le département du Cantal.




Construction
XIV èm siècle
Commune
Saint-Martin-Valmeroux

Château de Nozières-Soubra à Nozières du XIVème siècle, dont il reste une tour ruinée.

Une tour médiévale dans un jardin, dans la descente vers Saint-Martin-Valmeroux, sur la gauche, un village " Nozières", quelques bâtiments de ferme et une grande maison plutôt récente entourée d'un jardin entretenu, une vieille tour médiévale.


Histoire

Deux châteaux avaient été construits au 14ème siècle sur ce site élevé et stratégique faisant face à la vallée de La Maronne, ils avaient pour nom Nozières-Soubro ou Nozières-Soutro.

Le château dont il reste cette tour à demi ruinée fut construit en 1316 nous informe le " Dictionnaire statistique du Cantal ", c'était le chef-lieu d'une seigneurie qui appartenait à une famille d'ancienne noblesse qui, aux temps modernes, se qualifiait de seigneurs de Nozières, de Malemort, de Valens, de Valmaison, de La Vialle, de Coteughe et d'autres lieux ...

Le "père fondateur", Guillaume de Nozières, vivait au commencement du 14è siècle.

En 1472, Amaury de Montal, oncle de Jean de Nozières, fait don à ce dernier, dans son testament du 20 mars 1472, de la terre de Malmort en Limousin sous la condition de prendre désormais le nom et les armoiries de la maison de Montal ce qui fut fait et depuis lors cette famille porta le nom de Nozières-Montal.

La maison de Nozières-Montal comptent quelques personnages intéressants comme Gabriel de Nozières, baron de Malemort, qui assista en 1510, aux opérations de l'assemblée chargée de la rédaction de la Coutume d'Auvergne et fut de 1524 à 1540 bailli royal des montagnes d'Auvergne.

Le fief de Nozières-Soutro, dont le château a complètement disparu, appartenait à l'origine, donc dès le 14è siècle, à la maison de Fontanges, il passa ensuite successivement dans les familles de Rilhac et de Robert de Lignerac.

Le château de Nozières-Soubro, construit en 1316 et dont il reste une tour à demi ruinée, était le chef-lieu d'une seigneurie qui appartenait à une famille d'ancienne noblesse, dont les chefs se qualifiaient de seigneurs de Nozières, de Malemort, de Valens, de Valmaison, de la Vialle, de Coteughe et d'autres lieux en Haute et Basse-Auvergne.

La souche commune de tous ceux qui l'ont composée a été un Guillaume de Nozières, qui vivait au commencement du xiv siècle, après lui, Georges et Guillaume, second du nom, furent : le premier, en 1542, et le second, en 1365, propriétaires de la terre de Nozières, ils eurent pour successeurs Jean, premier du nom, et autre Jean, second du nom.

Amaury de Montal, oncle maternel du dernier, lui fit don par son testament, daté du 20 mars 1472, de la terre de Malemort, en Limousin, sous la condition de prendre désormais le nom et les armoiries de la maison de Montal, et depuis cette famille porte le nom de Nozières-Montal.

Cette modification dans ses titres et dans ses armes a jeté de la confusion dans son histoire et a occasionné de nombreuses méprises, ainsi, c'est par erreur que Chabrol, et après lui de nombreux écrivains, ont attribué à un Gabriel de Nozières-Montal les actes de Gilles de Montai, baron de La Roquebrou, lequel, suivant Mezerai, fut tué en 1574, devant Miremont, d'un coup de pistolet que lui tira Madeleine de St-Nectaire, ou, suivant de Huguet, mourut en 1576 des suites d'une blessure qu'il avait reçue à la cheville du pied, dans une rencontre à Rilhac, en Limousin, avec Henri de Bourbon-Lavedan qui rentrait à Miremont.

La maison de Nozières-Montal compte de belles illustrations, parmi lesquelles on doit citer Gabriel de Nozières, baron de Malemort, qui assista, en 1510, aux opérations de l'assemblée chargée de la rédaction de la Coutume d'Auvergne, fit la revue de la noblesse du haut-pays en 1357, et remplit, de 1524 à 1540, les fonctions de bailli royal des montagnes, et un autre Gabriel de Nozières-Montal, chevalier de l'ordre du roi, lieutenant-général et gouverneur de la Haute-Auvergne, qui rendit de grands services à la monarchie, soit en Languedoc, soit en Picardie, soit en Lorraine, pendant les guerres religieuses et sous les rois Henri II et Charles IX.

Joseph et François de Nozières-Montal, chanoines comtes de Brioude de 1728 à 1780, ont été les derniers descendants de cette famille.














-

-
Page précédente



Les partenaires : Liste des châteaux du Cantal - Les plus beaux châteaux dans le Cantal -

Châteaux du département du Cantal - Châteaux et Monuments du Cantal - Liste des châteaux du Cantal - Généanet Cartes postales -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Les vieux chateaux d'Auvergne. Contact Hébergeur : ovh.com
- -