En noir et blanc, les anciens et vieux châteaux d'Auvergne.
Souvent perchés sur leur éperon rocheux, les châteaux dominent les vallées et offrent de superbes panoramas sur les alentours.

Les anciens châteaux d'Auvergne - Dans le Cantal, l'Allier, la Haute-Loire, le Puy-De-Dôme.










Accueil,
les châteaux d'Auvergne

Les vieux chateaux
Les anciens châteaux d'Auvergne
Dans le Cantal
Les châteaux :
- D'Alleuze
- D'Anjony
- D'Anterroches
- D'Apchon
- D'Aubijoux
- D'Aurouze
- D'Auzers
- D'Entraygues
- D'Escorailles
- D'Estang
- D'Estresses
- D'Oeillet
- D'Olmet
- D'Oyez
- D'Oze
- D'Ytrac
- De Bassignac
- De Bélinay
- De Berbezou
- De Bournazel
- De Branzac
- De Broussette
- De Caillac
- De Carbonat
- De Carlat
- De Celles
- De Chambres
- De Chanterelle
- De Chavagnac
- De Clavières à Polminhac
- De Clavières-Ayrens
- De Clavières à Velzic
- De Cologne
- De Cols
- De Comblat
- De Combrelles
- De Conros
- De Courbelimagne
- De Courdes
- De Couzan
- De Crèvecœur
- De Cropières
- De Fabrègues
- De Fargues
- De Faussanges
- De Ferluc
- De Fontenille
- De Fortuniers
- De Frayssinet
- De Jarriges
- De Jarrousset
- De la Bohal
- De la Bontat
- De la Borie
- De la Chassagne
- De la Cheyrelle
- De la Clidelle
- De la Force
- De la Garde
- De la Grillère
- De la Jordanie
- De la Moissétie
- De la Morétie
- De la Mothe
- De la Pachevie
- De la Pierre
- De la Plaze
- De la Prade
- De la Ribe
- De la Roche
- De la Roquenatou
- De la Trémolière
- De la Vigne
- De la Voulte
- De Labeau
- De Laborie
- De Lacam
- De Lachau
- De Lalaubie
- De Lamargé
- De Lamartinie
- De Laroque
- De Lascanaux
- De Lavendès
- De Lescure
- De Leybros
- De Ligonnès
- De Longevergne
- De Lugarde
- De Madic
- De Mardogne
- De Marzes
- De Massebeau
- De Mazerolles
- De Mercoeur
- De Merle
- De Messac Laroquebrou
- De Messac Reilhac
- De Messilhac
- De Miremont
- De Montal-lez-Arpajon
- De Montal
- De Montbrun
- De Montfort
- De Montlogis
- De Montsalvy
- De Montvallat
- De Murat-La-Rabbe
- De Murat
- De Naucase
- De Nozières-Soubro
- De Palmont
- De Parlant
- De Pénières
- De Pesteils
- De Peyrelade
- De Peyrusse
- De Pompignac
- De Pruns
- De Ragheaud
- De Reghaud
- De Rochebrune
- De Rochegonde
- De Rochemaure
- De Roffiac
- De Ruynes
- De Saint-Angeau
- De Saint-Chamant
- De Saint-Etienne-de-Chomeil
- De Saint-Gal
- De Saint-Pol de Nozières
- De Salles
- De Sédaiges
- De Sénergues
- De Solignac
- De Sourniac
- De Stalapos
- De Thinières
- De Trancis
- De Trémoulet
- De Turlande
- De Val
- De Valens
- De Vals
- De Varillettes
- De Vernières
- De Veyrières
- De Vieillevie
- De Viescamp
- De Vigouroux
- De Vixouze
- Des Huttes
- Des Ternes
- Du Poux
- Du Cambon
- Du Chassan
- Du Claux
- Du Couffour
- Du Doux
- Du Sailhant
- Du Trioulou
- Fort de Leybros
- Marguerite
- Ol Puech
- Saint-Etienne
Dans la Haute-Loire
Dans le Puy-De-Dôme
Et dans l'Allier
- - -
Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
--
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - - - - - - - - - - -
- Des métiers racontés
- Les anciens châteaux d'Auvergne
--
- Documentations histoire, archives du passés
- - -

- - -

Les anciens et vieux châteaux d'Auvergne.


Le château de Jarrousset, à la Chapelle-d'Alagnon dans le département du Cantal.




Période ou style
Médiéval
Type
Château
Protection
Inscription MH en 1992
Début construction
XV èm siècle
Fin construction
XVII èm siècle
Commune
La Chapelle-d'Alagnon

Le Jarrousset à la Chapelle-d’Alagnon, à mi-pente sur la rive droite de la rivière à 3 km de Murat.


Description

Le Jarrousset est le seul château existant aujourd'hui dans la commune de la Chapelle, il s'élève à mi-coteau sur une petite esplanade détachée du versant est de la rivière d'Allagnon, au-dessous du rucher de Muratel, on y a tracé des promenades agréables, à l'est et à l'ouest se trouvent quelques sapins.

Le château du Jarrousset se compose d'une grosse tour carrée, entourée d'un couronnement de mâchicoulis, et de deux autres tours rondes, dans l'une desquelles est placé un escalier à vis, deux corps de logis faisant retour en équerre, et le mur du jardin complètent la clôture de la cour intérieure.

La position élevée du château lui donne une vue très étendue à l'est et à l'ouest, en face de ses murs, passe au loin la route départementale de Massiac, la vallée est large, vêtue de bois et accidentée dans cette partie de son cours, et la ville de Murat, déployée en amphithéâtre sur les pentes du rocher de Bonnevie, ajoute encore à l'agrément de la perspective dont on y jouit, perspective que terminent et relèvent au sud-ouest les cimes du Cantal.

Le Jarrousset a dû être construit en partie avec les matériaux du château de Fourose, le caractère de son architecture se rapporte au commencement du XVI° siècle, il y avait jadis un village qui a été insensiblement détruit.

Au pied des constructions du château, en regard de la vallée et sur l'emplacement qu'occupait la douve, règne une terrasse gazonnée, elle est plantée d'arbres séculaires de la plus belle venue leurs rameaux s'étendent au niveau des toits et ne gênent en rien la vue, le couronnement fortifié du manoir, emblème d'un autre âge et comme honteux de subsister encore dans le nôtre se cache dans leur feuillage et s'éclipse, en quelque sorte, dans une région aérienne et fantastique.

Ce château ayant été constamment habité, présente des appartements bien conservés, le salon et les chambres du premier étage sont garnis de tapisseries de haute-lice analogues à sa construction.


Histoire

Itier de Ribes possédait la seigneurie de Jarrousset en 1312.

Guillaume Bassoles en était seigneur en 1416, cette seigneurie passa après lui à la famille de Chaumeil-Massebeau, François de Massebeau vint se fixer, en 1538, au château de Jarrousset, nouvellement construit, et en fit hommage au vicomte de Murat.

Le Jarrousset resta dans cette famille jusqu'en 1684, où Anne de Massebeau le porta, par mariage, à François de Cabannes de Comblat, la seigneurie et propriété passèrent, par acquisition faite en justice en 1709, à N. Jean Berthier, conseiller du roi, seigneur de Bressange, elles furent portées dans la famille de Sauret-d'Auliac, en 1776, par suite du mariage de N. de Sauret, seigneur du Chaylus, avec N. de Berthier, dame de Bressange, qui en était héritière.

En 1783, la famille de Sauret du Chaylus se composait de quatre frères, dont l'un était ecclésiastique, trois émigrèrent et périrent dans l'émigration. M. l'abbé du Chaylus, chanoine honoraire du chapitre cathédral de Saint-Flour, prit possession du Jarrousset, où il résidait, et l'a donné par testament, en 1848, à M. de Sauret-d'Auliac, de Saint-Flour, son neveu.

Jarrousset, le donjon primitif carré domine sur l'angle sud ouest, les restes des constructions qui s'ordonnent autour d'une cour d'honneur située au sud, ces bâtiments semblent correspondre à deux campagnes distinctes, un corps de logis allongé du XVIe siècle, adossé contre la face Est du donjon, flanqué par une tour ronde à l'angle nord-est, par une échauguette en encorbellement au sud-est et par une tour d'escalier à l'angle sud-est.

Une deuxième campagne de travaux au XVIIe siècle, englobe un bâtiment en L dont la petite barre s'élève dans le prolongement du logis précédent; le donjon présente un chemin de ronde couvert sur mâchicoulis, et sa face nord est percée de baies médiévales, sa face sud de baies percées au XVIIe siècle, la tour d'escalier est percée d'une porte gothique dont le tympan est frappé aux armes de la famille Sauret.

L'aile en retour d'équerre comporte des chambranles moulurés du XVIe arcs en accolade qui pourraient être des remplois, se compose d'une grosse tour carrée, entourée d'un couronnement de mâchicoulis, et de deux autres tours rondes, dans l'une desquelles est placé un escalier à vis, deux corps de logis faisant retour en équerre, et le mur du jardin complète la clôture de la cour intérieure, le Jarrousset a dû être construit en partie avec les matériaux du château de Fourose.

E poque de construction 15e siècle 17e siècle historique, le donjon primitif carré domine sur l'angle sud-ouest les restes des constructions qui s'ordonnent autour d'une cour d'honneur située au sud, dans la chapelle, le plafond lambrissé est peint, divisé en cinq caissons aux bordures et frises dessinées, ce plafond comporte cinq scènes figurées : Dieu le Père au centre, et les quatre Évangélistes sur les angles, sur les murs, scènes champêtres encadrées de motifs végétaux.


Site enquêtes généalogiques, Le Jarrousset, autre lien, La Chapelle d'Alagnon.














-

-
Page précédente



Les partenaires : Liste des châteaux du Cantal - Les plus beaux châteaux dans le Cantal -

Châteaux du département du Cantal - Châteaux et Monuments du Cantal - Liste des châteaux du Cantal - Généanet Cartes postales -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Les vieux chateaux d'Auvergne. Contact Hébergeur : ovh.com
- -