En noir et blanc, les anciens et vieux châteaux d'Auvergne.
Souvent perchés sur leur éperon rocheux, les châteaux dominent les vallées et offrent de superbes panoramas sur les alentours.

Les anciens châteaux d'Auvergne - Dans le Cantal, l'Allier, la Haute-Loire, le Puy-De-Dôme.










Accueil,
les châteaux d'Auvergne

Les vieux chateaux
Les anciens châteaux d'Auvergne
Dans le Cantal
Les châteaux :
- D'Alleuze
- D'Anjony
- D'Anterroches
- D'Apchon
- D'Aubijoux
- D'Aurouze
- D'Auzers
- D'Entraygues
- D'Escorailles
- D'Estang
- D'Estresses
- D'Oeillet
- D'Olmet
- D'Oyez
- D'Oze
- D'Ytrac
- De Bassignac
- De Bélinay
- De Berbezou
- De Bournazel
- De Branzac
- De Broussette
- De Caillac
- De Carbonat
- De Carlat
- De Celles
- De Chambres
- De Chanterelle
- De Chavagnac
- De Clavières à Polminhac
- De Clavières-Ayrens
- De Clavières à Velzic
- De Cologne
- De Cols
- De Comblat
- De Combrelles
- De Conros
- De Courbelimagne
- De Courdes
- De Couzan
- De Crèvecœur
- De Cropières
- De Fabrègues
- De Fargues
- De Faussanges
- De Ferluc
- De Fontenille
- De Fortuniers
- De Frayssinet
- De Jarriges
- De Jarrousset
- De la Bohal
- De la Bontat
- De la Borie
- De la Chassagne
- De la Cheyrelle
- De la Clidelle
- De la Force
- De la Garde
- De la Grillère
- De la Jordanie
- De la Mothe
- De la Pierre
- De la Ribe
- De la Roche
- De la Trémolière
- De la Vigne
- De la Voulte
- De Laborie
- De Lalaubie
- De Lamartinie
- De Lescure
- De Ligonnès
- De Longevergne
- De Madic
- De Mardogne
- De Marzes
- De Mazerolles
- De Messilhac
- De Montal
- De Montbrun
- De Montfort
- De Montsalvy
- De Murat
- De Naucase
- De Palmont
- De Parlant
- De Pesteils
- De Roffiac
- De Ruynes
- De Saint-Chamant
- De Saint-Etienne-de-Chomeil
- De Saint-Gal
- De Salles
- De Sédaiges
- De Sénergues
- De Sourniac
- De Trancis
- De Val
- De Valens
- De Varillettes
- De Viescamp
- De Vigouroux
- De Vixouze
- Des Ternes
- Du Chassan
- Du Claux
- Du Couffour
- Du Doux
- Du Sailhant
- Du Trioulou
- Fort de Leybros
- Marguerite
- Ol Puech
- Saint-Etienne
Dans la Haute-Loire
Dans le Puy-De-Dôme
Et dans l'Allier
- - -
Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
--
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - - - - - - - - - - -
- Des métiers racontés
- Les anciens châteaux d'Auvergne
--
- Documentations histoire, archives du passés
- - -

- - -

Les anciens et vieux châteaux d'Auvergne.


Le château de Faussanges, à Saint-Cernin dans le département du Cantal.




Propriétaire actuel - La famille Jalenques
Début construction
XVIII èm siècle
Fin construction
XIX èm siècle
Protection
Inscrt MH en 2001
Commune
Saint-Cernin

Ce château est un édifice classique de plan massé aux percements réguliers, qui s'ouvre sur des jardins en terrasses dominant la vallée de la Doire.

Le château a vu le jour en 1815, créé vraisemblablement par l'architecte Lalliet, également à l'origine de la préfecture du Cantal, à Aurillac, la construction actuelle résulte d'un incendie, en 1812, qui eu raison de l'ancienne bâtisse.

M. Devernière prend l'initiative de rebâtir, dans la foulée, l'héritage de son épouse, née Delzangles.


Histoire

Au XIIIe siècle, le fief appartient à la famille de Faussanges, en 1293, Guillaume, Jean et Géraud de Faussanges rendent hommage pour ce fief au seigneur Guillaume de Tournemire, en 1595, le domaine est aux mains de Jean Rivet de Faussanges, en, 1598, il appartient à Pierre de La Roche, son fils François cède le domaine en 1638 à la famille de Girgols.

En 1759, le château est acheté par la famille Delsongles, le château passe par héritage aux Rodde de Vernières, pui il est détruit par un incendie en 1812, pour parer à l'urgence, les propriétaires aménagent les communs et y résident jusqu'à la fin de la reconstruction du château.

Le château est un édifice classique de plan massé, couvert d'un enduit blanc, il est constitué de trois niveaux plus deux niveaux de combles, la façade d'honneur est très sobre, elle comprend cinq baies par niveau, la travée centrale est mise en valeur par un cordon d'andésite qui rappelle les chaînages d'angle, un portail en andésite marque l'entrée d'honneur.

Le rez-de-chaussée, double en profondeur, est divisé en deux par le vestibule, prolongé par l'escalier d'honneur, les pièces sont très hautes, le plafond est à 4,40mètres de hauteur, le vestibule ouvre sur le petit salon à gauche et sur le grand salon à droite, sur la face arrière, il y a la cuisine et la salle à manger, la cuisine dispose d'une entrée de service, à l'arrière de la cage d'escalier, ce petit dégagement permet de se rendre facilement dans la salle à manger à laquelle on peut également accéder par le salon ou par la cage d'escalier.

Le grand salon est doté d'un très beau papier-peint qui représente des draperies ornées de motifs de style Empire, lyre et couronne de laurier, le papier de qualité est rehaussé de paillettes métalliques qui offrent aux murs des chatoiements dorés ou argentés, les portes sont peintes en faux marbre vert et beige, la cheminée en marbre blanc est très sobre, simplement ornée d'une soupière et de rinceaux de feuilles d'acanthe.

Le trumeau reçoit un grand miroir entouré de guirlandes de vigne et de lions ailés, la salle à manger est l'empire du faux, les menuiseries semblent être en acajou et en cerisier, les murs paraissent être couverts de placages de marbre, tout est symétrique, aux deux portes ouvrant sur le salon répondent deux fenêtres, sur les petits côtés, aux deux portes une vraie et une de placard qui deviendra passe-plat, encadrant une cheminée, répondent deux fausses portes de part et d'autre d'une niche couverte par une conque.

Dans cette niche, une trappe pourrait laisser penser que la pièce était chauffée par un poêle, au premier l'étage, un long couloir dessert quatre petites et trois grandes chambres, celles qui ouvrent sur la façade d'honneur, les plus vastes, disposent d'une petite annexe, une garde-robe et un petit cabinet de toilette.

Au deuxième étage, l'organisation est identique, mais les matériaux utilisés sont de moins bonne qualité.

Le château est encore entouré de nombreux bâtiments épargnés par l'incendie, parmi lesquels une orangerie, une chapelle, un fournil, ainsi qu'un bassin et une cressonnière.


   












-

-
Page précédente



Les partenaires : Liste des châteaux du Cantal - Les plus beaux châteaux dans le Cantal -

Châteaux du département du Cantal - Châteaux et Monuments du Cantal - Liste des châteaux du Cantal - Généanet Cartes postales -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Les vieux chateaux d'Auvergne. Contact Hébergeur : ovh.com
- -