En noir et blanc, les anciens et vieux châteaux d'Auvergne.
Souvent perchés sur leur éperon rocheux, les châteaux dominent les vallées et offrent de superbes panoramas sur les alentours.

Les anciens châteaux d'Auvergne - Dans le Cantal, l'Allier, la Haute-Loire, le Puy-De-Dôme.










Accueil,
les châteaux d'Auvergne

Les vieux chateaux
Les anciens châteaux d'Auvergne
Dans le Cantal
Les châteaux :
- D'Alleuze
- D'Anjony
- D'Anterroches
- D'Apchon
- D'Aubijoux
- D'Aurouze
- D'Auzers
- D'Entraygues
- D'Escorailles
- D'Estang
- D'Estresses
- D'Oeillet
- D'Olmet
- D'Oyez
- D'Oze
- D'Ytrac
- De Bassignac
- De Bélinay
- De Berbezou
- De Bournazel
- De Branzac
- De Broussette
- De Caillac
- De Carbonat
- De Carlat
- De Celles
- De Chambres
- De Chanterelle
- De Chavagnac
- De Clavières à Polminhac
- De Clavières-Ayrens
- De Clavières à Velzic
- De Cologne
- De Cols
- De Comblat
- De Combrelles
- De Conros
- De Courbelimagne
- De Courdes
- De Couzan
- De Crèvecœur
- De Cropières
- De Fabrègues
- De Fargues
- De Faussanges
- De Ferluc
- De Fontenille
- De Fortuniers
- De Frayssinet
- De Jarriges
- De Jarrousset
- De la Bohal
- De la Bontat
- De la Borie
- De la Chassagne
- De la Cheyrelle
- De la Clidelle
- De la Force
- De la Garde
- De la Grillère
- De la Jordanie
- De la Moissétie
- De la Morétie
- De la Mothe
- De la Pachevie
- De la Pierre
- De la Plaze
- De la Prade
- De la Ribe
- De la Roche
- De la Roquenatou
- De la Trémolière
- De la Vigne
- De la Voulte
- De Labeau
- De Laborie
- De Lacam
- De Lachau
- De Lalaubie
- De Lamargé
- De Lamartinie
- De Laroque
- De Lascanaux
- De Lavendès
- De Lescure
- De Leybros
- De Ligonnès
- De Longevergne
- De Lugarde
- De Madic
- De Mardogne
- De Marzes
- De Massebeau
- De Mazerolles
- De Mercoeur
- De Merle
- De Messac Laroquebrou
- De Messac Reilhac
- De Messilhac
- De Miremont
- De Montal-lez-Arpajon
- De Montal
- De Montbrun
- De Montfort
- De Montlogis
- De Montsalvy
- De Montvallat
- De Murat-La-Rabbe
- De Murat
- De Naucase
- De Nozières-Soubro
- De Palmont
- De Parlant
- De Pénières
- De Pesteils
- De Peyrelade
- De Peyrusse
- De Pompignac
- De Pruns
- De Ragheaud
- De Reghaud
- De Rochebrune
- De Rochegonde
- De Rochemaure
- De Roffiac
- De Ruynes
- De Saint-Angeau
- De Saint-Chamant
- De Saint-Etienne-de-Chomeil
- De Saint-Gal
- De Saint-Pol de Nozières
- De Salles
- De Sédaiges
- De Sénergues
- De Solignac
- De Sourniac
- De Stalapos
- De Thinières
- De Trancis
- De Trémoulet
- De Turlande
- De Val
- De Valens
- De Vals
- De Varillettes
- De Vernières
- De Veyrières
- De Vieillevie
- De Viescamp
- De Vigouroux
- De Vixouze
- Des Huttes
- Des Ternes
- Du Poux
- Du Cambon
- Du Chassan
- Du Claux
- Du Couffour
- Du Doux
- Du Sailhant
- Du Trioulou
- Fort de Leybros
- Marguerite
- Ol Puech
- Saint-Etienne
Dans la Haute-Loire
Dans le Puy-De-Dôme
Et dans l'Allier
- - -
Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
--
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - - - - - - - - - - -
- Des métiers racontés
- Les anciens châteaux d'Auvergne
--
- Documentations histoire, archives du passés
- - -

- - -

Les anciens et vieux châteaux d'Auvergne.


Le château d'Entraygues, à Boisset dans le département du Cantal.




Période ou style
Médiéval, classique
Type
Château
Début construction
XVI èm siècle
Fin construction
XVIII èm siècle
Destination initiale
Habitat seigneurial
Propriétaire actuel
Famille de Falvelly
Protection
Inscrit MH en 1987 et 2015
Commune
Boisset

Le château d'Entraygues, comme son nom l'indique, Entraygues signifie « entre deux eaux », il est situé sur une hauteur entre la Rance et le Moulègre, près de leur confluence.

Le château du xvi e siècle est composé d'un corps à trois étages carrés, d'une tour ronde d'escalier engagée au milieu de la façade, d'une tour d'angle et d'une aile du xviii e siècle en retour.

Un premier corps de bâtiment et deux tours sont bâtis en 1550, cinquante ans plus tard, une extension voit le jour puis la chapelle est bénie par le curé de Laroquebrou en 1622, conséquence de la Révolution, les tours sont décapitées mais, dans le même temps (1792-1794), une mansarde est ajoutée, donnant au château sa configuration actuelle.

Le château possède plusieurs portes sculptées, ainsi que des plafonds peints.

Le château est inscrit au titre des monuments historiques en 1987.


Histoire du château

Siège de la famille de Balzac d’Entraygues, le château fut construit en trois campagnes, au XVIe siècle, existait un petit château fortifié composé d'un corps de logis à deux niveaux, flanqué sur ses angles sud par deux tours rondes de trois niveaux à toit conique, et au nord par une échauguette en bel appareil à l’angle ouest et une tour d'escalier hors œuvre au milieu de la façade.

Une bretèche sur console assurait le flanquement vertical de la porte d'accès de l'escalier à vis installée dans un renflement du mur, décoiffée à la Révolution, cette tour est aujourd'hui couverte par un toit à un versant.

Au XVIIe siècle, est ajoutée une tour circulaire à l'angle sud-ouest, la partie droite de la façade nord est percée d'une travée à grandes ouvertures, dont une lucarne à fronton accostée de deux petits amortissements, caractéristique du début du XVIIe.

L'aménagement intérieur est aussi modifié, portes sculptées, plafonds à la française, peint à la détrempe en gris dans la chambre rouge, et dans la grande salle.

Une troisième campagne, au XVIIIe siècle, vit la construction à l'ouest d'une aile adossée au corps de logis, avec un toit brisé rythmé par des lucarnes, et formant un retour d'équerre sur la façade nord, englobant l’échauguette.

L'intérieur de l'aile possède de beaux papiers peints et un escalier en bois typique du Cantal, l’entrée se fait à l’ouest entre l’aile du XVIIIe et un pavillon occupé par le fournil, prolongé par les communs puis la chapelle de 1622.

En 1336, Roffec de Balzac, reconnaît tenir ce qu’il a à Balzac du chapitre de Saint Julien de Brioude, Guillaume est seigneur d'Entraygues de 1350 à 1373, Jean de Balzac, seigneur d’Entraygues (1400-1473), grand maître d’hôtel de Charles VII épouse Jeanne-Agnès de Chabannes dont il a deux fils : Roffec et Robert.

Roffec II ou Ruffec, sénéchal d’Agenais, de Nîmes et Beaucaire, gouverneur de Pont-Saint Esprit et de Pise, sa fille Marie de Balzac marié à Louis de Malet de Beaudières, dont la fille Anne épouse Pierre de Balzac, baron d'Entraygues.

Robert de Balzac, seigneur de Saint-Chamand, sénéchal de Gascogne et d’Agenais, sert Louis XI, chambellan de Charles VIII, il se marie en 1474 avec Antoinette de Castelnau de Bretenoux, leur fils Pierre né en 1479, est lieutenant du roi pour l'Auvergne en 1523.

Sa fille, Jeanne de Balzac épouse Claude d'Urfé, leur fils Guillaume sera gouverneur du Havre-de Grâce, marié à Louise d’Humières, il aura cinq enfants, dont François, gouverneur de l’Orléanais, chevalier de l'ordre du St Esprit, épouse Marie Touchet.

La plus connue de leurs filles, Henriette Catherine (1579-1633) séduisit Henri IV qui lui fit deux enfants mais ne réussit pas à se faire épouser, son père et son demi-frère complotèrent pour substituer Gaston-Henri au Dauphin, et furent condamnés à mort, puis grâciés.

Charles le Jeune l’aîné, favori d’Henri III, meurt à Ivry en mars 1590, en 1664, un Guillaume de Aura, fils de Jean, seigneur d'Antraygues, se marie avec Marie Gilberte de Méalet-Fargues, ils ont un fils, Amable et deux filles Jeanne et Marguerite.

Cette dernière hérite d'Entraygues de sa sœur et se marie en 1727 avec Jacques Mélitine de Beaudières, leur seule fille, Marie-Rose, apporte Entraigues par son mariage le 28 juillet 1840 à Louis-Philippe de Falvelly, fils de Jean Louis Joseph de Falvelly, député aux États généraux.

Les XIXe et XXe siècles ont apporté peu de modifications, quelques fenêtres furent percées et quelques cheminées ont disparu, le château d'Entraygues appartient depuis la fin du XIXe siècle à la famille de Falvelly.

En pleine région de la châtaigneraie, ce repère, était au XVIe siècle destiné à protéger les populations des alentours, ainsi que le petit monastère Notre-Dame-du-Pont, Entraygues tire son nom de sa position géographique " entre les eaux ".

Vers 1620, Bertrand Déaura, notaire royal, étendit le corps de logis et ajouta aux 2 tours primitives, une troisième plus grosse et crénelée, faisant de cette demeure un véritable château, le XVIIIe siècle verra l'adjonction d'une seconde aile, surmontée d'un toit mansardé, vous visiterez les pièces principales des XVIe et XVIIe siècles, richement meublées, vous découvrirez de superbes plafonds peints, à la française, ainsi que de rares papiers peints, collés en dominos, d'époque Directoire.


Histoire de la famille d'Aura

- Guillaume d'Aura, fils de Jean de Aura, seigneur d'Antraygyes, se marie en 1664 avec Gilberte de Méallet, fille de Pantaléon de Méallet, seigneur de Fargues et Louise de Bruguier, ils eurent un fils Amable et deux filles Jeanne et Marguerite qui hérita d'Entraygues de sa sœur.

- Marguerite d'Aura se maria avec Jacques de Beaudières, auquel elle donna une seule fille:

- Mélitine de Beaudières, dame d'Entraygues qu'elle apporta par son mariage le 28 juillet 1840 avec Philippe de Falvelly, fils de Jean-Louis-Joseph de Falvelly (1749-), député aux États généraux et de Gabrielle de La Tour de La Placette.


Histoire de la famille de Falvelly

Cette famille possède Entraygues pendant six générations jusqu'à nos jours.


Site wikipedia, Château d'Entraygues, autre lien, Le château.


 
   












-

-
Page précédente



Les partenaires : Liste des châteaux du Cantal - Les plus beaux châteaux dans le Cantal -

Châteaux du département du Cantal - Châteaux et Monuments du Cantal - Liste des châteaux du Cantal - Généanet Cartes postales -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Les vieux chateaux d'Auvergne. Contact Hébergeur : ovh.com
- -