En noir et blanc, des métiers racontés par leurs ouvriers.
- -
Des métiers racontés - Le vannier, le hottier, le jouguier, le galochier, le sellier-bourrelier, les perleuses, le dinandier, le saigneur, les potiers de terre, les charrons.










Accueil,
des métiers racontés

Des Métiers Racontés
Introduction, avant-propos
Le vannier de Collandres
Le hottier de Queillette
Le jouguier de la Croix Saint-Martin
Le galochier de Langeac
Le sellier-bourrelier d'Aurillac
- Une famille de selliers-bourreliers
- Les fabrications
- Cuirs et autres matières
- L'outillage du sellier-bourrelier garnisseur
- Les façons du métier, l'exemple du licou
- Les façons du métier, le collier de cheval
- La clientèle
- De la bourrelerie à la garniture
Les perleuses de Margeride
Le dinandier d'Aurillac
Le saigneur de Moissat-Bas
Les potiers de terre de Ravel
Les charrons d'Auvergne et du Bourbonnais
 
- - -
Accueil

Photos d'autrefois en noir et blanc
- Vieux Paris
- Cartes postales anciennes
- Personnages connus
- Cinéma et chansons
- Artiste
- Vieux métiers d'autrefois
- Sport
- Véhicules
- Indiens et cow-boys
- Enfants
- Jumeaux et jumelles
- Insolite
- Divers et autres
- Non classées
--
- Les photographes
par nationalité
- Les véhiciles anciens
par marque
de A à M
- Les véhiciles anciens
par marque
de N à Z
- Liens divers
- - - - - - - - - - - -
- Des métiers racontés
- Les anciens châteaux d'Auvergne
--
- Documentations histoire, archives du passés
- - -

- - -

Des métiers racontés par leurs ouvriers.


Métier raconté, le sellier-bourrelier d'Aurillac.


Les industries du cuir ont occupé à Aurillac, depuis le Moyen Age jusqu'à la fin du XIXe siècle, un nombre élevé de personnes. Ceci est dû à trois éléments, l'élevage qui fournissait la matière première, les forêts de chênes et de châtaigniers qui produisaient le tan, l'eau de la Jordanne avec laquelle on nettoyait les peaux.

- L'énoncé des métiers qui travaillaient les peaux est éloquent. Le géographe Durand évoque les pelletiers, corroyeurs, mégissiers, chamoiseurs, maroquiniers, boursiers, gainiers, parcheminiers et gantiers. L'époque récente a vu la disparition de cette activité originale, « Vers 1880, 12 tanneries fonctionnaient encore, ainsi que deux moulins à moudre l'écorce. Dès lors la décadence reprit à nouveau, elle fut rapide. En 1919, trois seulement avaient échappé au désastre, une seule, la plus importante, subsiste encore aujourd'hui »

.- Cette dernière tannerie, la maison Barthélémy, a elle aussi disparu. Ses produits, le cuir à semelle étaient réputés par le long séjour qu'effectuaient les peaux dans les fosses à tan, elles y passaient 2 ans. On imagine que de tels procédés n'étaient guère compatibles avec les normes de rentabilité de l'époque actuelle. Au début des années 1970, la municipalité d'Aurillac a fait combler les derniers canaux de dérivation de la Jordanne qui amenaient l'eau aux tanneries. Les rues y ont sans doute gagné en hygiène et en viabilité. Mais le vieil Aurillac a perdu un peu de son pittoresque et de son âme.

- Si nous avons longuement évoqué cette industrie, c'est pour mieux situer deux activités complémentaires qui, elles aussi, travaillaient le même matériau, la galocherie et la sellerie. Il a été parlé des galochiers d'Aurillac dans un autre chapitre. C'est la corporation des selliers-bourreliers que nous voudrions présentement illustrer.













-

-
Page précédente



Les partenaires : Les Métiers de nos Ancêtres - Métiers anciens - Liste des anciens métiers -

Copyright © en-noir-et-blanc.com - Des métiers racontés - Le vannier, le hottier, le jouguier, le galochier, le sellier-bourrelier, les perleuses, le dinandier, le saigneur, les potiers de terre, les charrons. Contact Hébergeur : ovh.com
- -